Voyager quand on est handicapé, ce qu’il faut savoir !

Pendant de nombreuses années, voyager en avion a été une expérience relativement stressante pour les personnes handicapées. Les aéroports nationaux ou transatlantiques sont bondés, et les longues files d’attente, les restrictions de bagages et les règles strictes en matière de sièges sont des obstacles qui empêchent les gens de voler, ce qui a incité beaucoup de personnes à envisager de rester à la maison.

Mais de nos jours, lorsque vous voyagez, il y a plus d’options que jamais. Les compagnies aériennes ont fait de grands progrès en offrant un voyage en avion confortable et sans problème pour tout le monde, y compris ceux à mobilité réduite. Pour vous aider dans vos recherches, dans cet article, nous avons mis en avant les points les plus importants à considérer lors d’un voyage avec un handicap.

 

En savoir plus sur vos droits en vertu de la loi sur les personnes handicapées

En tant que personne handicapée, sachez à quoi vous avez droit et demandez sans hésitation. Cela peut réduire le stress des voyages en avion. Heureusement, certaines politiques et lois ont été mises en place pour faciliter le transport aérien des personnes handicapées. Bien que ces normes ne soient pas uniformes à l’échelle mondiale, toutes les personnes handicapées voyageant par avion dans l’Union européenne (UE) et aux États-Unis ont droit à une assistance gratuite. Lorsque vous voyagez en dehors de l’Union européenne et des États-Unis, vous devez connaître les réglementations en matière de handicap pour la compagnie aérienne et le pays de destination sélectionnés.

Évitez d’endommager les fauteuils roulants

L’une des plaintes les plus courantes des personnes handicapées est le manque d’assistance pour les utilisateurs de fauteuils roulants. Une mauvaise utilisation du fauteuil roulant et des retards dans la descente signifient que de nombreux utilisateurs de fauteuil roulant pliable ne voyagent pas du tout. Bien que les compagnies aériennes soient responsables de la réparation des fauteuils roulants endommagés, pensez à réserver une compagnie aérienne réputée pour gérer et stocker les fauteuils roulants pendant votre voyage. Et notamment ceux qui dispose d’une rampe d’accès pour fauteuil roulant par exemple.

 

Aller aux toilettes

Les toilettes à bord de la plupart des avions monocouloirs sont difficiles d’accès. Même pour les avions à deux couloirs, la configuration des toilettes n’est pas adaptée aux personnes handicapées et ce n’est pas comme à la maison où vous avez votre bassin de lit. Si vous voyagez sur un long vol, vous aurez surement envie d’aller faire pipi ou popo. Il est donc important de s’assurer qu’un fauteuil roulant à bord est requis avant le départ (de préférence 48 heures). Ensuite, l’hôtesse de l’air peut vous aider à aller aux toilettes, mais notez qu’il n’y aura pas de rehausseur wc par exemple.

 

Bien choisir son vol et sa compagnie

Il est essentiel de choisir le bon vol, car différentes compagnies aériennes offrent à leurs clients différents niveaux d’assistance. Assurez-vous de choisir une compagnie aérienne avec une réputation inégalée de service à la clientèle pour soulager le stress de votre voyage. Il convient de noter qu’en général, l’aide et le service client pour les personnes handicapées sont gratuits et que vous n’avez pas à payer de frais supplémentaires à bord.

Réflexions finales et conclusion

Les voyages pour handicapés ne sont plus aussi stressants qu’auparavant. Avec des ajustements aux politiques et normes des compagnies aériennes pour les passagers à mobilité réduite et autres handicaps, vous pouvez vous attendre à voyager facilement et en toute sécurité malgré votre handicap. Avant de faire une réservation, assurez-vous de vérifier la réputation de la compagnie aérienne. Bien que différentes compagnies aériennes offrent des expériences différentes dans le traitement des passagers handicapés, ces sociétés qui offrent le meilleur service aux utilisateurs de fauteuils roulants veilleront à ce que votre handicap n’affecte pas votre expérience de voyage.